Début juin, je me suis envolée pour New-York avec une copine pour une semaine de découverte, culture, gratte-ciels et… shopping!

Je vous imagine déjà voir les billets de 100 dollars tomber du ciel et mon porte monnaie afficher son summer body. Seulement voilà, étant étudiantes et ayant trouvé un vol très low cost et un Airbnb très peu cher, nous avons décidé que New-York en elle même, n’allait pas réussir à nous ruiner.

1/ Kayaker sur l’Hudson River

Qui ne se rappelle pas de l’Hudson river comme celle sur laquelle un avion de ligne a du amerrir il y a quelques années ? Impressionant.
La rivière est située à l’Ouest de Manhattan, et des New Yorkais on créé une association qui promeut l’accès à l’Hudson pour tous, et organise régulièrement des journées kayak gratuitement !

Il faudra penser à venir avec des vêtements légers qui sèchent facilement (pas comme nous qui sommes venues en pantalon long …). Tout est inclus: le kayak, les gilets de sécurité et même l’accès à une cabine pour se changer et un casier cadenassé pour mettre ses vêtements et autres sacs au sec. Les bénévoles sont très sympathiques et il suffira de signer un document concernant la responsabilité (vous acceptez les risques encourus etc).

Il n’y a pas besoin de réserver, mais pensez à venir assez tôt le matin et aux dates prévues sur le site.  Si il y a du monde, vous ne pourrez en profiter que 15 à 20 minutes. S’il n’y a personne, vous pourrez pagayer aussi longtemps que vous le souhaitez!

Et surtout, avant de partir, n’hésitez pas à laisser un don dans la boite prévue à cet effet, ce qui permet d’entretenir et d’acheter du nouveau matériel. Si vous n’avez pas de cash, vous pouvez aussi donner sur le site internet ! C’est la seule des 5 activités décrites ici pour laquelle nous avons sorti notre porte monnaie.

Kayak Hudson River

2/ Visiter le MoMA grâce à Uniqlo

En temps normal, l’accès au Museum of Modern Art coûte 25$ par adulte, et 14$ par étudiant. Seulement voilà, grâce à un partenariat avec la marque Uniqlo, le MoMA ouvre ses portes gratuitement tous les vendredi de 16h à 20h. Mon conseil: venir directement à 16h pour éviter la file et les attroupements.
C’est sur, l’ambiance est nettement moins calme qu’en semaine, mais j’ai jugé que cela était amplement suffisant.
Vous pourrez également profiter d’un audio guide gratuit pour mieux comprendre les oeuvres.

Andy Warhol – The Last Supper (1986)

3/ Se poser avec une vue sur la skyline de Manhattan

Central Park? Très fréquenté et plutôt overrated selon moi. Sur les conseils d’un vendeur d’une boutique d’articles pour animaux, nous nous sommes dirigées en direction de l’Ouest de Manhattan, vers l’Hudson et Greenwhich Village.

Non seulement cette partie de la ville est très peu fréquentée par les touristes, mais vous pourrez vous installer sur une des nombreuses Pier (jetée), aménagée avec de l’herbe fraîche et parfaitement tondue, ainsi que des bancs. La vue sur One World et la skyline de New-York est saisissante, et à la mi-juin, seuls quelques New Yorkais promenaient leur chien ou faisaient une sieste au soleil.
Pensez à prendre de la crème solaire ! Le soleil se réverbère sur l’eau.

Vue sur One World et la skyline

4/ Voir la Statue de la Liberté

Même en fouinant pendant des heures sur internet, j’ai eu énormément de mal à comprendre les systèmes de ferry gratuits pour Staten Island, et les différents forfaits proposés.
En réalité, il existe plusieurs Staten Islands à New-York, dont une immense au sud de Manhattan, qui n’abrite pas la Statue. C’est vers celle ci que se dirige le ferry gratuit.
Le ferry gratuit, au départ du métro de Whitehall, permet de passer à côté de la Statue de la Liberté, puis d’accoster sur la grande île de Staten Island, où vous devrez rembarquer dans le sens inverse.

Mon conseil: quand vous entrez dans le ferry, dirigez vous à l’aller vers le pont supérieur droit pour être du bon côté et voir la statue. Pour le retour, ce sera le pont supérieur gauche !

La traversée dure une 20 aine de minutes et vous ne dépenserez pas un seul centime !

Point culture ! La Statue de la Liberté est un cadeau offert par la France aux Etats-Unis en symbole d’amitié. Elle a été créée par Auguste Bartholdi, natif de Colmar, en Alsace.

Vue sur la Statue de la Liberté
Vue sur la Statue de la Liberté

5/ Faire une visite guidée de la Bibliothèque Publique Nationale de New-York

La bibliothèque se situe à l’angle de la 5ème et de la 42ème rue. Pour être honnête, je suis arrivée en retard et ai raté le tour… mais pour avoir un peu suivi le groupe quand meme, il s’agit d’une visite guidée en anglais à travers ce magnifique bâtiment, qui regorge de collections artistiques, expositions et manuscrits anciens. Vous pouvez aussi le visiter sans tour pour plus de liberté, mais si vous êtes mordus d’histoire et de culture, foncez !

Les visites gratuites sont organisées du lundi au samedi à 11h et 14h, pensez à venir avec 20 min d’avance ! Conseillé par la dame à l’entrée qui a vu notre tête dépitée quand nous avons réalisé que le guide était parti sans nous.

© NYPL
© NYPL

Que vous partiez quelques jours. une semaine, ou que vous soyez en expat’ à NYC pour quelques mois, ces activités vous permettront de découvrir New-York sous un angle un peu moins touristique, et garder votre argent pour … du shopping ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *