Pour ceux qui ne le savent pas déjà, le 4L Trophy est un rallye étudiant qui a lieu tous les ans depuis 20 ans. Le raid est à « but humanitaire » car chaque équipage (composé de deux étudiants), ramène plusieurs cartons d’affaires scolaires, ainsi que des dons, à une association locale marocaine « Enfants du désert ».

Mais le 4L Trophy, c’est aussi de longs mois de préparation et des galères pour réunir le budget requis. Si vous aussi vous voulez entreprendre cette aventure, mais que vous ne savez pas par où commencer, ou que vous voulez plus d’infos, cet article est pour vous !

Etape 1: Etablir un budget pour le 4L Trophy

Si comme moi et comme 99% des Trophystes vous êtes étudiants, vous pensez aussi que le budget est un élément extrêmement important quand il s’agit de participer au Trophy. S’il manque des sous, c’est tout le voyage qui peut être compromis.
Il est donc très important de prendre quelques minutes pour se constituer un budget assez précis à atteindre. Pour une meilleure visibilité, vous pouvez le mettre en forme sous l’aspect d’un diagramme circulaire.

Voilà par exemple un budget typique de 4L Trophy:

Budget 4L Trophy Exemple

Ce sont l’achat et les réparations de la 4L, ainsi que l’inscription au 4L Trophy qui ici constituent la grande majorité du budget. Au lieu des pourcentages, basez vous sur des chiffres concrets (en moyenne 3000 pour la voiture, 3250 pour l’inscription…).
Ce type de diagramme pourra être inséré dans votre dossier de sponsoring, justifiant ainsi votre besoin en argent pour le projet !

Quand à la 4L (hors réparations et pièces supplémentaires), certains équipages ne l’incluent pas dans le budget car ils la revendent après le rallye. D’autres équipages achètent la 4L à part et la gardent par la suite, par amour.

Etape2: Créer son association

Créer une association coûte une centaine d’euros, mais vous donnera beaucoup plus de crédibilité lors de vos recherches de sponsors. Vous pourrez ainsi éditer des factures, indispensables lorsqu’une entreprise vous finance.

Dans la plupart des régions, il est possible de faire les démarches en ligne sur le site du gouvernement.  Sauf en Alsace par exemple, où il existe un statut exceptionnel et où il sera préférable de se renseigner auprès de la Maison des Associations, où le service est gratuit et les gens aimables !
La lourdeur administrative française est de rigueur, et il faudra compter 1 mois et demi environ pour que la création soit effective, que vous ayez tous les documents officiels, et que la publication soit faite dans un journal.

A savoir ! Il n’est malheureusement pas possible de faire défiscaliser vos dons, car votre association ne sera pas reconnue comme servant l’intérêt général. Il est toutefois possible de vous rattacher à une association d’intérêt général au lieu de créer votre propre association.

Logo de l’association 4 Ange’L

N’hésitez pas à créer votre association sur un thème précis, avec un logo et une charte graphique ! Cela sera utile pour la gestion de votre communication sur les réseaux sociaux.
Pour mon 4L Trophy, j’ai choisi un thème très girly car ma 4L était rose. Le logo de l’association? Une licorne sautant dans un arc-en-ciel… désolée pour le kitsch.

Etape 3: Acheter sa 4L

C’est là qu’on a tendance à faire ses premières erreurs de débutant. Enjoués par l’idée de partir, il arrive de se précipiter sur la première 4L venue (je vous l’accorde, elles sont hyper mignonnes), et se retrouver avec un véritable tas de ferraille qui s’écroulera avant même d’arriver à Biarritz.

Bien évidemment, si vous vous y connaissez en voitures et achetez une 4L pour la retaper entièrement, zappez cette partie de l’article, car je ne vais rien vous apporter de nouveau !

Choisir son modèle

D’abord, lors de la sélection des 4L que vous allez voir; il est important de sélectionner les annonces assez détaillées, et un modèle de 4L qui tiendra la route.
Il existe 3 grands types de 4L: la berline, la F4 et la F6. Les F4 et F6 sont des fourgonnettes, et il en existe de deux tailles, F4 étant le petit modèle, et F6 le grand. Typiquement, les trophystes qui choisissent une F4 ou F6 l’aménagent pour dormir dedans.
Si comme moi vous êtes un grand fan du film « Les visiteurs », vous reconnaîtrez aisément la F4 comme étant la camionnette de facteur qui se fait démolir par Jacquouille et Godefroy, la qualifiant de « charrette du diable ».

4L visiteurs

Choisir une puissance moteur

Ensuite, il vous faudra déterminer la puissance de moteur que vous recherchez. J’ai pris (par hasard je l’avoue), une berline avec un moteur de 1100 cm3, ce qui en fait le plus gros moteur de la gamme. Et clairement la différence se faisait sentir lorsque nous roulions en convoi avec les autres équipages. Quelle fusée ! Vous l’aurez compris, je vous conseille un moteur 1100cm3.

Ne vous précipitez pas forcément sur les 4L très esthétiques et peu chères, vérifiez d’abord l‘état du moteur et du châssis !

Lorsque vous aurez fait un premier tri dans les annonces et contacté les propriétaires, déterminez:

  • Si la 4L a déjà fait un Trophy ou 2, car il se peut qu’elle aie été mal entretenue ou que l’équipage se soit un peu trop amusé dans les dunes (adieux, longerons sains et châssis résistant).
  • La quantité de travaux à prévoir, de la peinture, aux éventuels changements de pièces (batterie, bougies, plaquettes de freins, embrayage etc), car la facture sera salée si les réparations s’avèrent être plus nombreuses que prévues!
  • Si le propriétaire est transparent quant à l’état du châssis et de la quantité de rouille que la 4L a.

La rouille, c’est un peu la « maladie des 4L« , c’est pour cela qu’il est important de les garder un maximum au sec (si possible dans un garage fermé), et qu’il ne faut pas forcément partir en courant si la 4L que vous allez voir présente quelques traces de rouille ! Le plus important? Vérifier les longerons et l’état du châssis.

Concernant le moteur, il faudra bien évidemment faire un tour avec la 4L avant de l’acheter et tendre l’oreille au moindre bruit suspect.

Le contrôle technique vous renseignera aussi sur les pièces éventuelles à changer, comme l’embrayage, les plaquettes de freins etc.

Etape 4: Préparer sa communication

Pour convaincre les sponsors, un minimum de communication autour de votre projet sera nécessaire! Selon moi, le plus important étant une page Facebook, car la cible sera plus locale. Vous pourrez gratter des likes en partageant votre page avec vos comptes persos et sur les groupes de Trophystes, ou en faisant un peu de publicité Facebook. Moyennant une dizaine d’euros, vous pourrez bénéficier d’une visibilité accrue et augmenter le nombre de likes. Même s’il n’est pas toujours cohérent (qualité des comptes etc), le nombre de likes de la page est souvent considéré comme un indicateur important pour les entreprises lorsqu’il s’agit de sponsoriser les équipages.

Soigner sa page Facebook est primordial pour obtenir des likes, qui peuvent être demandés par certaines entreprises sponsors.

Si vous avez un peu une âme d’artiste, vous pourrez aussi créer un profil Instagram. Cependant, pour que celui ci devienne rentable, il faudra minimum 10 000 abonnés et un feed très attrayant, avec une certaine uniformité des couleurs. Attention, c’est très chronophage !

Etape 5: Créer un dossier de sponsoring

Plus important encore qu’une page Facebook, le dossier de sponsoring est votre meilleur chance d’obtenir un financement d’entreprise si vous n’avez pas de piston.

Selon mon expérience, il vaut mieux éviter de faire un dossier de sponsoring, et plutôt se concentrer sur une plaquette recto-verso. Les raisons sont simples; imaginez que vous êtes chef d’une entreprise locale. Vous avez beaucoup de dossiers et problèmes à gérer. Préfèrerez vous lire un dossier relié, qui vous prendra 10 à 20 bonnes minutes, ou une plaquette très lisible, qui vous en demandera seulement 5?

Pour un côté plus soigné et durable, n’hésitez pas à plastifier votre plaquette ! L’effet est garanti.

Les mots d’ordre pour votre plaquettes seront: simple, clair et concis. Faites une plaquette très personnelle sur le thème de votre équipage. Pensez à présenter le 4L Trophy, les membres de l’équipage, le budget et votre association.

Dans un second temps (au verso sur ma plaquette), vous pourrez présenter les options de partenariat possibles. Lorsque j’ai fait la plaquette de sponsoring pour mon 4L trophy, j’ai différencié les partenariats en nature (offre de matériel scolaire, de pneus etc), du partenariat financier (encarts sur la voiture). Il est important d’insister sur le fait que chaque don compte. N’hésitez pas à consulter ma plaquette de sponsoring, éditée avec Adobe Indesign.

Etape 6: Faire en sorte que 4L tienne les kilomètres

Si comme moi vous ne vous y connaissez pas beaucoup en mécanique, il va être important de vous adresser à des professionnels (ou des passionnés de 4L), pour mettre votre 4L en état et pouvoir parcourir les quelques 6000 km du rallye.
Pour des réparations de qualité à moindre coût, vous pouvez vous adresser à des écoles de votre région, spécialisées en mécanique. Normalement, vous n’aurez à payer que les pièces.

Vous pouvez aussi obtenir de l’aide en demandant gentiment aux Trophystes de votre région. Pour les trouvez, cherchez les groupes sur Facebook, vous pourrez faire de belles rencontres !

Etape 7: Préparer tout l’équipement obligatoire et nécessaire

Vous trouverez sur le site du 4L Trophy une liste infinie mentionnant l’équipement obligatoire pour pouvoir prendre le départ le jour J. Tout sera vérifié à Biarritz ! N’oubliez rien.

Il y a bien évidemment aussi certaines choses indispensables pour braver la faim et le froid.
Le petit déjeuner et le dîner seront fournis au Maroc. Mais comme vous partez du bivouac en général très tôt (vers 6h oui oui), il vaudra mieux emmener de quoi manger pour les midi.

Mon astuce: acheter des rations militaires. Les repas sont complets, gustativement très corrects et nourrissants. Vous les trouverez en ligne, et ils contiennent des réchauds à usage unique pour les plats chauds.

Les autres options qui s’offrent à vous ? Conserves froides ou à chauffer par exemple. Vous pouvez aussi, certains jours, trouver des restaurants locaux où vous mangerez de savoureux couscous ou tajines. Attention cependant à tout ce qui n’est pas cuit, ou aux fruits rincés avec de l’eau non potable ! Ce serait dommage d’être malade dans un endroit qui n’a pas de toilettes …

Voilà pour ces 7 étapes qui sont selon moi les étapes principales à l’organisation de votre 4L Trophy !
Et bien sûr, si vous pensez que j’ai omis quelque chose ou que je me suis trompée, n’hésitez pas à me le faire savoir dans les commentaires… dans la joie et la bonne humeur !

Je reviendrai prochainement vers vous avec des articles sur le financement du 4L Trophy, ainsi que la récupération d’affaires scolaires pour « Enfants du désert ».

Trophystement vôtre,

One Reply to “7 étapes pour préparer son 4L Trophy”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *